Présentation du Pôle Budget et Dépenses Publiques

Directeur Général Adjoint 2

Né le 1er janvier 1967 à Pana dans la province de l’Ogooué- Lolo, au sud du Gabon, Jean Bosco NZEMBI a fait ses études secondaires au Collège BESSIEUX à Libreville où il obtient un Baccalauréat série D en 1990, avant d’intégrer l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Cursus scolaire sanctionné par l’obtention d’une Maîtrise de Géologie fondamentale et appliquée en 1997.

Diplômé de l’Institut de l’Economie et des Finances (IEF) de Libreville, Jean Bosco NZEMBI a participé à plusieurs séminaires et colloques dans le domaine des finances.

En 2002 il a pris une part active au colloque organisé par l’Institut de la Banque Mondiale, à Abidjan en Côte-d’Ivoire sur la « La gestion budgétaire : préparation, exécution et contrôle ». En 2003, Jean Bosco NZEMBI participe au séminaire-atelier sur : « L’ajustement budgétaire et convergence en Afrique », à Douala au Cameroun, au sortir duquel un certificat de formation lui est conjointement délivré par le FMI et la BEAC. En 2004 un certificat de formation lui est délivré par la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et la Banque Centrale des Etats de L’Afrique de l’Ouest (BCEAO), pour avoir suivi le cours : « Les interactions entre la politique budgétaire, politique monétaire et les marchés » à Brazzaville au Congo. Au cours de cette même année, il participe au séminaire-atelier organisé par la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) à Douala, sur « L’élaboration des programmes et triennaux et convergence ». En 2006, pour avoir suivi le cours de : « Gestion Macroéconomique et Finances Publique » du 18 septembre au 22 octobre 2006, un diplôme de l’Institut du Fonds Monétaire Internationale lui est délivré à Washington D.C (Etats-Unis). En 2008 une attestation du Groupement Européen de Recherche en Finances publique (GERFIP) de l’Université Paris1 Panthéon-Sorbonne, lui est délivrée pour sa participation à la formation sur « la gestion modélisation économique appliquée ». Il a également suivi une formation à l’Institut Sous-régional de Statistique et Economie Appliquée (ISSEA) de Yaoundé au Cameroun en 2014 et a pris part à Montréal au Canada, au Séminaire organisé par le Centre Canadien de Recherche et d’Appui à la Gouvernance des Organisations Publiques, sur le thème : « Comprendre et maîtriser les budgets programmes : De la préparation au suivi et contrôle ».

Père de 4 enfants, Jean Bosco NZEMBI a été longtemps Chargé d’Etudes à la Direction Générale du Budget de 2000 à 2011, des fonctions qui l’ont soumis à l’exécution de plusieurs tâches.

Directeur de la Préparation et de la Programmation Budgétaire

Titulaire d’un Master 2 en Management du secteur public (ACBF), puis diplômée de l’Institut de l’Economie et des Finances au Gabon (IEF), Flore ANOMBO YENOT, née à Port-Gentil le 15 mai 1967, a débuté sa carrière administrative au Gabon en 2000. Elle intègre alors la Direction Générale de l’Economie, Finances, Budget et Privatisation en qualité de Chargée d’Etudes.

C’est en juillet 2015 qu’elle est nommée Directeur de la Préparation et de la Programmation Budgétaire (DPPB) à la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Budget et Dépenses Publiques.

Directeur de la Solde

Administrateur Economique et Financier, Edouard MFOULA MBOME, né à Libreville le 29 septembre 1971, a débuté sa carrière administrative au Gabon en 2004 au sein du Ministère du Budget.

C’est en juillet 2015 qu’il est nommé Directeur de la Solde (DS) à la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Budget et Dépenses Publiques.

Directeur de l’Exécution Budgétaire

Titulaire d’une maîtrise en physiques, diplômé de l’Institut de l’Economie et des Finances au Gabon (IEF), SOREL ONGOLLO, né à Libreville le 17 octobre 1970, a débuté sa carrière administrative au Gabon en 2003. Il intègre alors la Direction Générale du Budget (DGB) en tant que Chargé d’Etudes.

C’est au mois de juillet 2015 qu’il est nommé Directeur de l’Exécution du Budget (DEB) au sein de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Budget et Dépenses Publiques.

Le pôle Budget et Dépenses Publiques est composé de 3 directions centrales :

Direction de la Préparation et de la Programmation Budgétaire ;

Direction de la Solde ;

Direction de l’Exécution Budgétaire ;

Direction de la Préparation et de la Programmation Budgétaire

La Direction de la Préparation et de la Programmation Budgétaire (DPPB) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DPPB est rattachée au pôle II – Budget et Dépenses Publiques, dont elle constitue l’une des trois directions.

Placée sous l’autorité directe de Madame Flore ANOUMBO YENOT/DPPB, son positionnement dans la mise en place du budget de l’Etat est capital.

Composée des services Prévision et Suivi des Ressources, Prévisions et Suivi des Emplois et Etudes et synthèse, la DPPB a en effet la lourde responsabilité :

  • d’élaborer le projet de loi de finances ;
  • de participer à la définition de la politique économique, en liaison avec les autres administrations compétentes ;
  • de participer à la définition et à l’exécution de la politique budgétaire ;
  • de concevoir et élaborer les documents de synthèse budgétaires ;
  • de consolider les soldes budgétaires en fin d’exercice.

La DPPB est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat.

Direction de la Solde

La Direction de la Solde (DS) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DS est rattachée au pôle II – Budget et Dépenses Publiques, dont elle constitue l’une des trois directions.

Placée sous l’autorité directe de Monsieur Edouard MFOULA MBOME/DS, son positionnement dans l’exécution et le suivi du budget de l’Etat est capital. Elle assure principalement la liquidation des rémunérations services aux personnels et prises en charge par le budget de l’Etat.

Composée des services Accueil, Courrier, Archives, Liquidations et Délégations des Salaires, Gestion, Rappels, Contrôle de Gestion, Fin d’Activité, Litiges et Contentieux, Correspondants, et Main d’œuvre Non Permanente (MONP), la DS a en effet la lourde responsabilité :

  • de liquider et ordonnancer la solde mensuelle ;
  • de prendre en, compte des retenues sur solde ;
  • de liquider et ordonnancer des rappels ou des trop perçus sur solde ;
  • de tenir le classement chronologique des pièces administratives ;
  • de s’assurer de la matérialité ou de l’existence des documents administratifs afférents aux changements de situations administratives pour chaque mouvement ayant une incidence sur la solde des agents ;
  • de donner un avis sur toutes les demandes de délégations de salaire et sur toutes les demandes d’avances sur solde formulées par les agents de l’Etat.

La DS est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat en matière de rémunérations des agents.

Direction de l’Exécution Budgétaire

La Direction de l’Exécution du Budget (DEB) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DEB est rattachée au pôle II – Budget et Dépenses Publiques, dont elle constitue l’une des trois directions.

Placée sous l’autorité directe de Monsieur Hugues Sorel ONGOLLO NEMBE/DEB, son positionnement dans l’exécution et le suivi du budget de l’Etat est capital.

Composée des services Exécution des Dépenses de Fonctionnement, Exécution des Dépenses d’Investissement, Transports Nationaux, Transports Internationaux, Comptabilité des Frais de Passage, Conventions, Courriers et Emissions et Documentation, la DPPB a en effet la lourde responsabilité :

  • d’effectuer le contrôle sur les dossiers de dépenses sous les contrôles relevant de la compétence de l’ordonnateur avant toute édition d’une ordonnance de paiement ;
  • de centraliser et contrôler les dossiers de dépenses imputables au budget de l’Etat soumis à l’ordonnancement ;
  • de suivre et orienter l’exécution du budget ;
  • d’établir les ordonnances de paiement ;
  • de tenir la comptabilité administrative du budget de l’Etat en engagements et en ordonnancements ;
  • de contrôler l’exécution du budget conformément aux plans d’engagement et de déblocage arrêtés en début d’exercice ;
  • de délivrer les titres de transport aux diverses catégories de bénéficiaires ;
  • de gérer les frais de scolarité des agents de l’Etat admis en stage ;
  • de tenir la comptabilité des crédits mis en place au titre des dépenses de transports ;
  • d’assurer le transit des bagages des agents de l’Etat en déplacement.

Cette liste non exhaustive fait de la DEB un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat.