Présentation du Pôle Contrôle Budgétaire et Gestion

Directeur Général Adjoint 3

Après de brillantes études poursuivies à Bangui et en France, à l’Université de Poitier, puis de Paris I / Panthéon-Sorbonne, Titulaire d’un Master II en Administration et Gestion Publique, Edith KOMBILA, née à Mouila le 13 septembre 1964, a débuté sa carrière administrative au Gabon en 1995. Elle intègre alors, en tant que vérificateur, la Direction Générale du Contrôle Financier (DGCF), puis la Direction Générale du Contrôle des Ressources et des Charges Publiques (DGCRCP).

Au mois de juillet 2015 elle est nommée Directeur Général Adjoint 3 (DGA3) de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Elle se voit ainsi confier la direction du pôle Contrôle Budgétaire et Gestion de la DGBFiP.

Directeur de l’Evaluation de la Performance des Politiques Budgétaires

Titulaire d’une maîtrise en économie, Administrateur Economique et Financier, diplômée de l’Institut de l’Economie et des Finances au Gabon (IEF), Anicette AKOPO épouse KOUMBA, née à Port-Gentil le 07 septembre 1963, a débuté sa carrière administrative au Gabon en 1990. Elle intègre alors la Direction Générale du Budget (DGB) en tant que Chargée d’Etudes.

En juin 2014 elle est nommée Directeur de la Performance des Dépenses Publiques au sein de la DGB.

Un an plus tard, en juillet 2015, elle est nommée Directeur de l’Evaluation de la Performance des Politiques Publiques (DEPPB) au sein de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Contrôle Budgétaire et Gestion.

Directeur des normes et des statistiques

Titulaire d’un diplôme supérieur de management obtenu à l’Institut Supérieur de Management de Dakar au Sénégal en 2000, puis diplômé de l’Institut de l’Economie et des Finances au Gabon (IEF), Jean-Serge DONGO, né à Libreville le 18 août 1970, a débuté sa carrière administrative au Gabon en 2003. Il intègre alors la Direction Générale du Contrôle Financier (DGCF) en tant que Chargé d’Etudes.

Trois ans plus tard, en septembre 2006, il est nommé Chargé d’Etudes à la Direction Générale des Marchés Publics (DGMP). En mai 2011 il devient le Directeur Administratif et des Moyens de la DGMP.

C’est en juillet 2015 qu’il est nommé Directeur des Normes et des Statistiques (DNS) à la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Contrôle Budgétaire et Gestion.

Directeur du Patrimoine Administratif et des Assurances

Administrateur Civil diplômé de l’ENA, Fabrice Ulrich OUANDZOUDI est né le 31 mai 1975.

Sa nomination en juillet 2015 le conduit aujourd’hui à occuper la fonction de Directeur Adjoint du Patrimoine (DPAA), au sein de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Contrôle Budgétaire et Gestion.

Le pôle Contrôle Budgétaire et Gestion est composé de 3 directions centrales :

Direction de l’Evaluation de la Performance des Politiques Budgétaires

Direction des Normes et des Statistiques

Direction du Patrimoine Administratif et des Assurances

Direction de l’Evaluation de la Performance des Politiques Budgétaires

La Direction de l’Evaluation de la Performance des Politiques Budgétaires (DEPPB) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DEPPB est rattachée au pôle III – Contrôle Budgétaire et Gestion, dont elle constitue l’une des trois directions.

Placée sous l’autorité directe de Madame Anicette AKOPO épouse KOUMBA/DEPPB, son positionnement général dans l’évaluation et la cohérence des programmes en passant par l’application des référentiels de la loi organique relative aux lois des finances et à l’exécution des budgets (LOLFEB) en fait le garant principal de la budgétisation par objectifs de programme.

Composée des services Synthèses d’Exécution Budgétaire, Evaluations, Contentieux, Vérification de la Cohérence des Programmes, Référentiels de la Performance et Modernisation de la Gestion Financière, la DEPPB a en effet la lourde responsabilité :

  • de veiller à la pertinence et à la bonne utilisation des dépenses publiques ;
  • d’évaluer l’impact économique et social des politiques publiques déjà mises en œuvre ;
  • de préparer le programme des évaluations ;
  • d’effectuer les analyses prospectives et élaborer la synthèse des évaluations ;
  • de s’assurer de la cohérence des programmes ;
  • d’appuyer la modélisation des organisations et processus financiers.

La DEPPB est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat en matière de performance et évaluation.

Direction des Normes et des Statistiques

La Direction des Normes et Statistiques (DNS) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DNS est rattachée au pôle III – Contrôle Budgétaire et Gestion, dont elle constitue l’une des trois directions.

Placée sous l’autorité directe de Monsieur Jean Serge DONGO/DNS, son positionnement général dans les règles, méthodes et systèmes d’informations budgétaires en fait le garant principal du respect de la norme et de la règlementation.

Composée des services Législation et Règlementation, et Etudes et Statistiques, la DNS a en effet la lourde responsabilité :

  • de fixer les règles en matière budgétaire et de préparer tous les projets de textes y relatifs ;
  • d’assurer la gestion de toutes les applications informatiques budgétaires ;
  • de tenir les statistiques budgétaires de la DGBFIP.

La DNS est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat en matière de Normes et règlementation

Direction du Patrimoine Administratif et des Assurances

La Direction du Patrimoine Administratif et des Assurances (DPAA) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DPAA est rattachée au pôle III – Contrôle Budgétaire et Gestion, dont elle constitue l’une des trois directions.

Placée sous l’autorité directe de Monsieur Fabrice Ulrich MOUANDZOUBI/DPPA, son positionnement général dans la gestion du patrimoine administratif et des assurances des biens et des personnes, en fait un élément clé dans la politique budgétaire de l’Etat.

Composée des services Logement, Patrimoine Administratif, Comptabilité Matière, Matériel, et Assurances, la DPAA a en effet la lourde responsabilité :

  • de suivre le patrimoine mobilier et immobilier de l’Etat ;
  • de prendre en charge les frais d’hospitalisation et d’inhumation des agents publics, en relation avec les autres services compétents de l’Etat ;
  • de centraliser les comptabilités matières des ordonnateurs ;
  • d’assurer la protection du patrimoine administratif de l’Etat.

La DPAA est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat en matière de gestion et de préservation des ressources matérielles et humaines de l’Etat.