Présentation du Pôle Marchés Publics

Directeur Général Adjoint 4

Après des études en Gestion Financière et Comptable à l’Ecole Supérieure de Commerce/Ecole des cadres en France, diplômé de l’université de LAVAL au Canada en MSC Management, Ghislain Guillain BINGANGOYE, né à Okondja le 12 novembre 1970, a débuté sa carrière professionnelle en 1996, en tant qu’assistant du Directeur Général EMS DELTA+, au sein de l’Office des Postes et Télécommunications du Gabon.

C’est en mai 2014 qu’il intègre l’Administration gabonaise en qualité de Directeur Général Adjoint 2 de la Direction Générale du Contrôle des Ressources et des Charges Publiques (DGCRCP).

Presqu’un an plus tard, en juillet 2015 il est nommé Directeur Général Adjoint 4 (DGA4) de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB). Il se voit ainsi confier la direction du pôle Marchés Publics de la DGBFiP.

Directeur des Marchés Publics

Titulaire d’un diplôme d’Ingénieur Ponts et Chaussées, après des études suivies à l’université des Sciences Appliquées de Giessen Friedberg, Igor Arnaud ASSELE NTIMI, né à Libreville le 27 février 1976, a débuté sa carrière professionnelle en 2004 en Allemagne, où il a exercé au sein de la société GAUFF en tant qu’ingénieur.

Devenu agent public en 2007, il intègre le Budget début 2015. En juillet 2015, Igor Arnaud ASSELE NTIMI est nommé Directeur des Marchés Publics (DMP) au sein de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Marchés Publics.

Directeur du Contrôle du Service Fait et de l’Exécution des Marchés

Après des études passées à Bamako au Mali, Ingénieur Génie Civil et titulaire d’un DESS en Administration des entreprises, Léon Armel BOUNDA BALONDZI, né à Fougamou le 17 mars 1973, a débuté sa carrière professionnelle au Gabon en 2001. Il intègre alors la société Dragages Gabon en tant qu’Ingénieur travaux.

En 2003 il débute sa carrière administrative au sein du Fonds d’Entretien Routier, puis il intègre le Budget en juin 2014.

C’est au mois de juillet 2015 qu’il est nommé Directeur du Contrôle du Service Fait et de l’Exécution des Marchés (DCSFEM) au sein de la Direction Générale du Budget et des Finances Publiques, nouvelle entité résultant de la fusion de trois anciennes directions générales : Contrôle des ressources et charges publiques (DGCRCP), Marchés publics (DGMP) et Budget (DGB).

Son nouveau challenge commence ainsi au sein de la DGBFiP, sous le pôle Marchés Publics.

Le pôle Marchés Publics est composé de 2 directions centrales :

Direction des Marchés Publics

Direction du Contrôle du Service Fait et de l’Exécution des Marchés

Direction des Marchés Publics

La Direction des Marchés Publics (DMP), anciennement Direction Générale des Marchés Publics, est désormais un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DMP est rattachée au pôle IV – Marchés Publics, dont elle constitue l’une des deux directions.

Placée sous l’autorité directe de Monsieur Igor Arnaud ASSELE NTIMI/DMP, son positionnement général dans la gestion de la commande publique, en passant par la vérification de la conformité juridique des marchés, en fait un pilier structurant de la politique budgétaire de l’Etat.

Composée des services Règlementation, Information et Communication, et Statistiques, la DMP a en effet la lourde responsabilité :

  • du suivi et de l’assistance aux acteurs de la chaîne de passation des marchés publics ;
  • de l’étude des dossiers et du respect de la règlementation en matière de marchés publics ;
  • de la gestion et du suivi des appels d’offre ;
  • de l’analyse et de la conformité juridique des marchés publics et du suivi du contentieux ;
  • de la communication en matière de marchés publics ;
  • du suivi de la mise en œuvre des plans de passation des marchés publics ;
  • de la numérotation des marchés ;
  • de la conception, la gestion et l’exploitation d’une base de données des marchés publics.

La DMP est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat en matière de gestion, de suivi et de règlementation de la commande publique.

Direction du Contrôle du Service Fait et de l’Exécution des Marchés

La Direction du Contrôle du Service Fait et de l’Exécution des Marchés (DCSFEM) est un service central de la Direction Générale.

Encadrée par le décret n°0058/PR/MBCP du 16 janvier 2015, la DCSFEM est rattachée au pôle IV – Marchés Publics, dont elle constitue l’une des deux directions.

Placée sous l’autorité directe de Monsieur Léon Armel BOUNDA BALONZI/DCSFEM, son positionnement général dans l’évaluation, le suivi et le contrôle de l’exécution des travaux, en fait un pilier structurant de la politique budgétaire de l’Etat.

Composée des services Contrôle des Marchés de Fournitures, Prestations Intellectuelles, et Contrôle des Marchés de Travaux, la DCSFEM a en effet la lourde responsabilité :

  • de suivre la bonne exécution des marchés publics ;
  • d’assurer le contrôle de l’exécution technique et financière et la conformité des réalisations ;
  • d’émettre un avis sur tout projet de modification dans l’exécution d’un contrat des marchés publics ;
  • de s’assurer de l’application des pénalités prévues aux contrats ;
  • de s’assurer de la performance de la dépense publique en termes de résultats et d’utilisation efficace des ressources ;
  • de participer à la réception des prestations réalisées.

La DCSFEM est ainsi un acteur majeur de la politique budgétaire de l’Etat en matière de contrôle de l’exécution technique et financière des marchés publics.